Loading...

Pratique du Mandala de l'Etre

«Qui je suis commence maintenant.»
Richard Moss

Le Mandala de l’être est un outil d’exploration de notre conscience personnelle qui nous permet de vivre plus pleinement l’instant présent. Le terme Mandala fait référence au Mandala tibétain souvent symbolisé par un cercle s’ouvrant dans 4 directions et représentant la vie du Bouddha. Richard Moss utilise ce symbole comme métaphore.

L’instant présent est considéré comme le commencement de nous-mêmes. Quand nous pouvons vivre pleinement cet instant présent, nous sommes en mesure d’avoir accès à nos potentialités pour mettre en œuvre et réaliser nos projets, profiter pleinement de ce que nous vivons ou encore de pouvoir agir ou réagir de façon adéquate à ce qui se présente à nous et de relever ainsi les défis dans notre vie.

Qu’est ce qui nous fait quitter cet instant présent ?

Nos pensées, nos croyances, nos jugements à propos de certains faits peuvent prendre énormément de place dans notre vie. Ils tournent dans notre tête, nous font passer d’une pensée à un évènement, d’un évènement à une croyance, d’une croyance à un jugement ou vice-versa. Nous connaissons tous cela et nous connaissons tous aussi l’effet sur notre corps de ce tournoiement de pensées, cela peut aller d’une simple contraction à une angoisse profonde ou abyssale.

Où allons-nous quand nous quittons cet instant présent ?

Suite à ses recherches, Richard Moss, s’est rendu compte, que, comme dans un mandala, quatre possibilités, 4 directions étaient possibles et elles se situaient sur deux axes dont le croisement ne pouvait être que l’instant présent. (voir illustration ci-dessous)

Ces deux axes sont:

Le continuum du temps psychologique:

  • Le passé reprenant les souvenirs, les histoires en tant que pensées concernant les souvenirs.
  • Le futur: les histoires, les pensées concernant le futur (imagination, anticipation).

Le continuum de l’espace psychologique:

  • Moi – être singulier: veut dire qu’on se démarque d’une manière ou d’une autre. Par les histoires qu’on se raconte sur soi-même, on se rend « singulier » à ses propres yeux, ou on s’imagine être singulier aux yeux des autres.
  • L’autre/objet: les histoires (jugements, opinions, …) sur tout ce que l’on considère étant «autre», surtout les gens mais aussi l’argent, la religion, Dieu, etc.

L'instant présent selon Richard Moss

L’exploration:

Cet outil se travaille corporellement debout, à l’aide de représentations des quatre directions au sol: passé/futur, moi/l’autre et au centre, la représentation de l’instant présent.

Durant ce stage, vous apprendrez et expérimentez cet outil pour votre usage personnel.

Plus d'infos: Richard Moss

Vidéo: Quand les pensées nous trahissent

3 mandala transparent


 Fermer
CONTACT

Je suis à votre écoute