Loading...

Pratique de la pleine conscience (Mindfulness)

«Tant que je n’ai pas la réponse, j’arrête de me poser des questions.»
Anne Robert

A travers une pratique de méditation nous pouvons développer la pleine présence à soi-même en lien avec les expériences de la réalité extérieure (que celles-ci soient agréables ou désagréables). Nous apprenons à nous recentrer, ici et maintenant, à surfer sur la vague de nos émotions plutôt qu’à nous laisser submerger. Notre esprit se calme et petit à petit nous rencontrons la sérénité.

C’est le biologiste américain Jon Kabat-Zinn qui a été le premier à proposer, dès 1979, la méditation comme remède (en particulier pour les personnes pathologiquement stressées). Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress et le centre pour la pleine conscience en médecine de l'université médicale du Massachusetts.

Selon lui «la pleine conscience est l’art de vivre qui enseigne à rester dans le moment présent, et à se détacher des comportements et des pensées automatiques qui se sont installés avec le temps et qui augmentent stress, anxiété et mal-être. C’est une manière de prendre soin de soi-même et d’utiliser pleinement des ressources qui sont souvent en sommeil, mais que nous pouvons réveiller pour les mettre au service de notre bien-être et de notre qualité de vie».
Selon Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris, «La pleine conscience est la qualité́ de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis)».


3 mandala transparent


 Fermer
CONTACT

Je suis à votre écoute